Impact de l’e-commerce

Ongeadresseerde huis-aan-huis communicatie en de ja/ja nee/nee sticker

L’e-commerce pousse le commerce belge vers l’étranger

Le marketing digital ne va certainement pas remplacer purement et simplement le folder. 

Il ressort de l’enquête que le marketing digital pousse surtout le consommateur vers les géants de l’e-commerce international plutôt que vers le commerce local. Les petits détaillants locaux peuvent donc difficilement rivaliser en ligne avec les géants étrangers de l’e-commerce. 

La publicité en ligne et l’e-commerce évoluent main dans la main. Depuis 2009, les dépenses en publicité numérique ont augmenté de 256 %. Les dépenses en ligne suivent la même tendance.*

Nous prévoyons une augmentation de l’e-commerce, s'accompagnant d'un déplacement de l'activité de détail vers l'étranger en cas de bouleversement du marché de la communication non adressée. Un tel bouleversement surviendrait en cas de suppression de l’autocollant « Stop Pub/Stop Presse gratuite ». Étant donné le bon fonctionnement du système actuel d’opt-in qui recourt à l’autocollant « Stop Pub/Stop Presse gratuite », il n’y a pas de raison de passer à un système d’opt-out qui ferait usage d’un autocollant « OK Pub/OK Presse gratuite ».

*The State of Digital, GroupM, 2018

Le passage à l’e-commerce n’est pas évident pour les petites villes et entreprises

Les petites entreprises éprouvent des difficultés et souffrent de la croissance de l’e-commerce.  De plus en plus de consommateurs dépensent leur argent en ligne et le nombre croissant de publicités en ligne les tente encore plus. Ce qui entraîne principalement des dépenses auprès d’un certain nombre de grands détaillants étrangers en ligne qui ne contribuent donc pas à l’économie locale.

Impact sur l’inoccupation d’immeubles commerciaux
Lees meer

Téléchargez la brochure

Download

We gebruiken cookies om ervoor te zorgen dat onze website zo soepel mogelijk draait. Als u doorgaat met het gebruiken van de website, gaan we er vanuit dat u ermee instemt.